Le bilinguisme par immersion précoce

La méthode pratiquée est celle de l’immersion linguistique précoce. Plus le bilinguisme est précoce, plus il est naturel, mieux se développent chez l’enfant des mécanismes intellectuels qui l’ouvrent à d’autres langues vivantes bien sûr, mais aussi à d’autres langages plus abstraits comme les mathématiques. Le bilinguisme occitan-français (gascon pour La Dauna) est à la portée de tous. L’environnement linguistique et culturel est déterminant pour la mise en place d’un vrai bilinguisme.

Les Pédagogies Coopératives

La méthode Freinet et ses outils invitent chaque enfant à s’épanouir dans cette micro-société qu’est la classe. Il apprend à se situer dans le groupe. Il est initié à la responsabilité, à l’écoute, à la citoyenneté.

Avec la pédagogie institutionnelle, il est acteur de ses apprentissages, respecté dans ses rythmes et  son désir…  guidé sur un chemin d’autonomie.

S’associer pour faire Ecole

Chaque établissement Calandreta est conduit par une association, qui doit obtenir l’agrément de la Confédération. L’association et l’équipe pédagogique sont garantes de la mise en oeuvre de la Charte des Calandretas. Pour développer son projet, Calandreta construit une collaboration effective entre les collectivités territoriales, les enseignants et les parents. L’emploi de l’occitan est privilégié comme langue d’usage pour toute la vie de l’école

L’Action Culturelle

Chaque établissement Calandreta anime une action culturelle occitane et se lie à la vie culturelle de son environnement. Ceci donne du sens à la langue pour les calandrons, encourage la Calandreta, améliore la convivialité et la cohésion, et de plus finance aussi le fonctionnement de l’établissement. Cette action culturelle sur la place publique participe enfin à la reconnaissance du mouvement Calandreta par la population et les institutions.

Evénements récents

Courverture Edition du Soir France 3

Samedi 29 Mai – Les Langues Régionales menacées ? (suite aux manifestations)

Pour approfondir, voir aussi la page Premsa (Presse)

L’escola en occitan – 58 mn

MARDI 1er JUIN – 19h – CINEMA JEAN EUSTACHE –
un film de P. LAVAUD

Depuis la création de la première Calandreta à Pau en 1979, les écoles immersives en occitan ont fleuri dans toute l’Occitanie. À partir de l’exemple de la Calandreta de la Dauna de Pessac en Gironde et d’entretiens avec la directrice, des écoliers et des parents, ce film aborde différentes questions : les spécificités de la pédagogie en école immersive, les aptitudes des enfants à s’immerger et à apprendre une « autre » langue, l’engagement associatif et les motivations des parents, le lien intergénérationnel entre les locuteurs naturels et les enfants, la place de la langue occitane dans les familles et dans la société.
Suivre un lien ajouté manuellement

Manifestons !

Pour que vivent nos langues !
Départ 15h depuis le Parvis des droits de l’Homme à Bordeaux

manifestons pour que vivent nos langues

Les parents d’élèves de la Calandreta de la Dauna appellent à manifester, le samedi 29 mai à 15h au départ du parvis des droits de l’Homme à Bordeaux, pour que l’apprentissage immersif en langue régionale puisse continuer à exister en France.

Cette mobilisation répond à l’appel du collectif national « Pour que vivent nos langues » qui sera suivi dans plusieurs villes de France.

Ensemble, montrons notre détermination à créer, à écrire, à lutter pour nos langues régionales et à les enseigner au plus grand nombre !

La manifestation se déroulera dans le respect des normes sanitaires avec port du masque obligatoire

L’enseignement immersif est bénéfique et doit perdurer !!

Depuis des mois l’enseignement des langues régionales subit des attaques régulières notamment dans le cadre de la réforme du bac. 

Un espoir était malgré tout permis avec la Loi Molac votée le 8 avril (contre l’avis du gouvernement) et qui permettait de renforcer l’enseignement immersif, le plus efficace pour l’enseignement des langues régionales. Mais cette loi vient d’être en partie censurée par le Conseil constitutionnel dans son arrêt du 21 mai, après que ce dernier ait été saisi par 61 députés avec l’appui du cabinet du ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer. 

Que le Conseil Constitutionnel ait choisi le 21 Mai, journée mondiale de la diversité culturelle pour rendre son arrêt ne peut que nous laisser interloqués. 

Mais au-delà, c’est l’existence même des écoles immersives permettant de faire vivre les langues régionales depuis des décennies, qui est ici remis en cause. En effet, l’arrêt incompréhensible du 21 mai, rend inconstitutionnel l’enseignement immersif en occitan, en basque, en breton ou dans n’importe quelle langue régionale comme il se pratique pourtant déjà dans de nombreuses écoles associatives sous contrat avec une grande réussite. C’est pourtant la seule méthode garantissant la survie de ce patrimoine immatériel français, dont l’existence est bien reconnue par l’article 75-1 de notre constitution:  « Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ».

Ces Calandretas (ou ailleurs Ikastolas, Diwan, Bressolas…) où enseignent des professeurs recrutés sur concours, sont des écoles républicaines, laïques et respectent parfaitement les programmes de l’éducation nationale. On y enseigne également le français bien entendu et les élèves qui sortent de ces écoles sont d’excellents élèves dans le secondaire.

Pour en savoir plus :

L’Equipe Pédagogique et Educative

Les Enseignantes (équipe pédagogique)

Les Regentas

Comme les Professeurs des Écoles du secteur Public, les enseignants d’une Calandreta, École privée sous contrat d’association avec l’Etat, définissent le programme scolaire de chaque classe à partir des programmes de l’Education Nationale. Ils les mettent en œuvre selon la pédagogie active commune à toutes les Calandretas dont ils sont les garants. Le centre de formation pédagogique APRENE, propre à Calandreta, a été créé en 1992. Il recrute chaque année de nouveaux candidats à l’enseignement en Calandreta.
L’école bénéficie de deux postes à temps plein. La chef d‘établissement est investie d’un rôle à la fois administratif et pédagogique. Elle veille à la bonne marche de l‘école, au respect des réglementations, à la diffusion des programmes officiels ainsi que la mise en oeuvre du projet d’école dans le respect de la charte des Calandretas. Depuis l’année 2020-2021, la première classe multi-niveaux regroupe les niveaux Petite à Grande Section et CP, et la deuxième le CE1 jusqu’au CM2. L’équipe pédagogique est aussi organisatrice de projets faisant participer les enfants à de nombreux événements : fête de l’école, carnaval, fête de la petite enfance, voyage scolaire, classe de découverte…

Les ASEM (ou aides maternelles) (équipe éducative)

Les ASEM

L’équipe éducative vient en soutien de l’équipe pédagogique lors des temps de classe. Les ASEM et l’animateur Service Civique interviennent aussi dans les domaines suivants : hygiène des locaux ; hygiène des enfants ; cantine ; garderie périscolaire.

Salomé TAUZIN

Salomé TAUZIN

Enseignante CE1 à CM2 & Directrice
Marine TEXIER

Marine TEXIER

Enseignante TPS-MS-GS-CP
Tyron, Amaryllis, Alice, Uuganbayar

Tyron, Amaryllis, Alice, Uuganbayar

Le Bureau

Benoît

Benoît

Co-président
Boris

Boris

Co-président
Pauline

Pauline

Secrétaire
Marieke

Marieke

Secrétaire adjointe
Laïla

Laïla

Trésorière
Marie-Alix

Marie-Alix

Trésorière adjointe
Leslie

Leslie

Responsable RH

S’inscrire

Par téléphone au 05 56 04 13 83 ou en laissant un message mail

Envoyez-nous un mail

Nous soutenir !

Faites un don à HelloAsso ou Tookets !

Tookets

Propulsé par HelloAsso